PAGE EN - Setting Default Developpement Durable et Responsabilité Individuelle des Collaborateurs - Clestra Hauserman

Responsabilité individuelle des collaborateurs

Clestra Hauserman veut développer la conscience et la discipline environnementales de ses collaborateurs pour obtenir des résultats concrets à travers des initiatives individuelles et collectives :

En optimisant les déplacements des collaborateurs, à savoir :

  • Encourager l’usage du restaurant d’entreprise pour minimiser les déplacements locaux
  • Organiser le co-voiturage dans l’entreprise : rédaction d’une charte, information en interne
  • Inciter à l’usage du tram/vélo
  • Privilégier les déplacements en train au lieu des déplacements en avion/voiture
  • Privilégier les vidéo/télé conférences

 

En économisant l’énergie, à savoir :

  • Extinction des lampes, ordinateurs et imprimantes tous les soirs
  • Extinction systématique des lampes dans les bureaux non occupés
  • Investissement en lampes basse consommation
  • Choix de distributeurs automatiques de boissons et d’encas alimentaires économes en énergie

 

En gérant les déchets et les polluants, à savoir :

  • Choix systématique des voitures les moins polluantes pour les véhicules de service
  • Tri des déchets dans chaque bureau : séparation du papier et du plastique, organisation de la collecte sélective des déchets
  • Mise en place d’une boîte de collecte des piles
  • Généralisation de l’usage du papier recyclé (photocopies, toilettes, essuie-mains)
  • Déploiement d’une politique responsable d’usage du papier (récupération et réutilisation de papier en interne)
  • Réalisation de nos brochures auprès d’un imprimeur « Imprim’vert ». Les encres sont végétales, le choix de papier s’oriente vers des produits provenant de forêts respectant les principes de la gestion durable
  • Mise en place d’un réceptacle pour la collecte des toners d’encre
  • Limitation de l’utilisation de CD rom ou de DVD, récupération des supports usagés.
  • Remplacement des gobelets plastique par des tasses lavables.

 

Mais aussi :

  • En préférant systématiquement le canal numérique au canal papier pour toute transmission d’information.
  • En utilisant exclusivement, dans les bureaux, du café et du thé bio/commerce équitable.
  • En associant systématiquement le comité d’entreprise à la mise en place des bonnes pratiques dans l’entreprise.
Développement Durable et Engagement Clestra Hauserman